Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /homepages/22/d509644193/htdocs/_domaines/rotarynews/wp-includes/functions.php on line 4861

A l’hôpital de Saint-Nazaire, Les P’tits Doudous rendent la vie des enfants malades plus douce

L’association Les P’tits Doudous de Saint-Naz’ se mobilise  pour améliorer le quotidien des enfants qui vont subir une opération.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

logo-site-ptits-doudous

Troquer les médicaments contre des cadeaux. C’est la technique de l’association Les P’tits Doudous de Saint-Naz’ qui réalise un travail remarquable pour rassurer les enfants sur le point de se faire opérer, grâce à de petits gestes.
L’initiative vient de Rennes, mais l’hôpital de Saint-Nazaire l’a définitivement adoptée. L’association œuvre depuis juillet 2015 dans le quotidien des enfants de 0 à 15 ans qui vont se faire opérer. Des enfants qui ne redoutent plus les chirurgiens grâce à des gestes délicats qui ont remplacé peu à peu les médicaments. Des gommettes, des doudous, des jeux leur sont ainsi proposés pour mieux appréhender la table d’opération.

Une partie des financements vient de matériel usagé du bloc opératoire, recyclé et revendu à un ferrailleur pour récupérer des fonds. Des fonds précieux qui permettent à l’enfant de sortir de son quotidien. Sophie Chesnel est la présidente de l’association. Elle nous précise les actions mises en place pour que l’enfant vive mieux son opération.

« Un grand merci au Rotary Club Pornichet Saint-Nazaire Atlantique pour l’organisation d’un loto et d’une compétition de Golf en avril et mai 2016. Ceci au profit de trois associations dont Ludipédiatrie qui oeuvre dans le service de pédiatrie à la cité sanitaire de Saint-Nazaire et « Les p’tits Doudous de Saint-Naz’  » !

Un grand merci au Rotary club Pornichet Saint-Nazaire Atlantique pour leur accueil et la remise de ce très beau chèque de 2000 euros jeudi dernier ! Ce qui va nous permettre de continuer à apporter un peu de réconfort à nos petits patients…«